Poussé par les services LTE, China Investment Infrastructure sans fil atteindra un pic en 2014.

Sharing is caring!

L’augmentation des dépenses sur le matériel destiné à soutenir le déploiement des services LTE      (c’est la technologie de réseau sans-fil la plus rapide qui soit) sont susceptibles de générer des dépenses totales de la Chine sur les engins de l’infrastructure mobile pour dominer à 11,2 milliards de dollars en 2014, selon iSuppli the IHS.

(TD) « Time-division »  LTE est en cours d’essais pré-commerciaux en Chine, qui se poursuivront au cours de la seconde moitié de 2012, a déclaré Zhao Hailin, analyste en électronique de recherche pour la Chine chez IHS. « Toutefois, les réels services LTE vont commencer en 2013, augmentant de vitesse les dépenses d’infrastructure. L’année 2014 marquera le pic du cycle des dépenses d’infrastructure actuel jusqu’à ce que la prochaine génération de l’investissement sans fil commence. »

Cette année, les dépenses de la China’s mobile infrastructure vont diminuer de 7 pour cent à 9,9 milliards de dollars, en baisse par rapport à 10,7 millions de dollars en 2011. En 2013, les dépenses évolueront lentement jusqu’à 1 pour cent à 10,0 milliards de dollars, avant une impressionnante hausse de 12 pour cent en 2014.

L’explosion d’abonnés

À la fin de l’année 2011, les utilisateurs mobiles en Chine se sont élevés à 975,7 millions, en hausse de 15,9 pour cent par rapport 2010. En dehors de ce total, les abonnés 2G ont augmenté de 6,7 pour cent soit 848,2 millions. Pendant ce temps les abonnés 3G ont augmenté d’une façon explosive avec 171,0 pour cent soit 127,5 millions d’euros.

A la fin de l’année 2011, China Unicom a déployé 240.000 stations de base WCDMA avec plus de 720.000 secteurs porteurs (CS). Pendant ce temps,  China Telecom a déployé environ 400.000 stations de base avec plus de 1,4 million CS. En outre, le nombre de stations de base TD-SCDMA en fonctionnement a atteint 200 000 avec 1,5 millions de CS.

En termes de réseau GSM, il y avait 680.000 stations de base avec plus de 7,5 millions de récepteurs (TRX) exploités par China Mobile, comparativement à 380.000 stations de base avec plus de 2,0 millions TRX qui ont été déployés par China Unicom. En outre, le volume de la Chine au niveau du réseau à large bande a atteint 230 millions de ports, en hausse de 25,7 pour cent depuis la fin de l’année 2010.

China Mobile a presque fini avec les essais TD-LTE

China Mobile a commencé la deuxième phase de son projet TD-LTE Carte Android pour autoradio GPS en Octobre 2011, qui devrait être terminée avant la fin de Juin de cette année.

Plus de 10.000 nœuds terrestres évolués UMTS (système universel de télécommunications mobiles) d’accès radio au réseau  (eNodeB) ont été planifiés pour être construits. Trois villes – Beijing, Tianjin et Qingdao – prendront part au second tour de l’essai.

La deuxième phase du projet se concentrera principalement sur les tests TD / SCDMA et TD-LTE bi-mode matériel et les dispositifs. Cela permettra à China Mobile de pratiquer à grande échelle des déploiements commerciaux et d’accroître son interconnexion et l’interfonctionnement des capacités, telles que l’itinérance et la remise  entre les différents fournisseurs des équipements TD-LTE et les appareils.

IHS estime que l’investissement total atteindra une valeur de 500 millions de dollars au deuxième tour. La plupart des eNodeB déployés dans le prochain procès peuvent réutiliser les actuelles ressources réseau TD-SCDMA, y compris les travaux de génie civil et fibre optique, pour réduire considérablement les dépenses en immobilisations totales.

China Mobile prévoit également de lancer son pré-commercial TD-LTE à Shenzhen et Hangzhou dans la seconde moitié de 2012, avec le nombre total de TD-LTE eNodeB s’élevant à 20.000 unités. Si les licences TDLTE peuvent être délivrées à la fin de 2012 ou au début de 2013, l’opérateur complétera sa couverture dans les zones densément peuplées, les capitales provinciales et les villes spécialement désignées dans le plan de l’état d’ici la fin de 2013, et puis passez à couvrir de façon transparente les zones urbaines d’ici la fin de l’année 2014.

IHS estime que le nombre de TD-LTE eNodeB s’élèvera à 150.000 unités d’ici la fin de 2015, avec le prochain cycle de l’investissement d’infrastructure sans fil en Chine à crête en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *